D’où vient la divination ?

avril 17, 2013 dans la consultation de voyance

Share

Depuis qu’il sait penser et réfléchir, l’homme a toujours cherché à comprendre le sens de son existence. D’où vient-il, où va-t-il ? Ces questions métaphysiques ont tenté d’être résolues à toutes les époques et sur tous les continents faisant naître le plus souvent des courants de pensée, des traditions culturelles et des religions.
En ce début de XXIème siècle, alors que nous envoyons des sondes aux confins du système solaire, je crois que ces interrogations existentielles qui taraudent l’humanité sont toujours en suspens. Sans doute parce qu’il n’y a pas de réponse unique et définitive ; il appartient à chacun d’établir sa propre réponse si cela lui est nécessaire.

La divination est une activité aussi vieille que l’humanité. Comme je l’évoque ci-dessus, l’homme a toujours cherché à comprendre sa place dans l’univers mais surtout résoudre ses difficultés. Pour les premiers hommes par exemple, avant une importante migration, il était indispensable de savoir si celle-ci permettrait d’obtenir plus de nourriture sur le nouveau territoire conquis. Ainsi, on inventa des systèmes permettant d’anticiper l’avenir, basé sur l’écoute et le ressenti du monde autour de soi. Lectures de signes, interprétations de présages faisaient le quotidien des premiers hommes qui jouaient leurs survies à la moindre décision.

Le temple d'Appolon à Delphes

Ainsi nous retrouvons dans toutes les cultures, civilisations et traditions la présence d’êtres particuliers, dépositaires d’une connaissance et d’une sagesse avisée. Guérisseurs, mages, chamans, pas un continent, pas une ethnie, pas une tribu n’a échappé à leurs présences. D’une importance semblable à celle du chef et incarnant une valeur morale et spirituelle, ils apportaient les conseils et la sagesse à même de répondre aux questions de leurs semblables.

La divination était née et a ensuite traversé les âges, tantôt appuyée par les puissants, tantôt pourchassée. Elle s’est adaptée à notre monde et aujourd’hui, alors que nos sciences et nos technologies n’ont jamais été aussi performantes, les arts divinatoires, eux, n’ont jamais connu un tel engouement. C’est la preuve du malaise de l’homme occidental qui ne trouve toujours pas les réponses aux questions existentielles qu’il se pose depuis toujours.  » Qui suis-je ? « ,  » Où vais-je ? « ,  » Pourquoi ?  » ; l’homme face à sa vie a besoin d’un sens, d’un absolu, d’une vérité qui lui permet de se comprendre et d’avancer.